Challenges : Le digital peut-il sauver les petits commerces ?

Apporter aux commerçants de nouvelles opportunités grâce au Digital. L’article de Valérie Xandry de Challenges présente des exemples avec Shapper, un boucher et un restaurateur.

Pour découvrir cet article, voici le lien pour y accéder : Cliquer ici  
Bonne lecture !

« Si les deux confinements mettent à mal l’activité des commerçants, l’issue pourrait-elle venir du e-commerce et du click & collect? Etat et collectivités poussent à accélérer la transition numérique.
[…]
Le digital peut-il vraiment aider les commerçants à passer cette période difficile, qu’ils soient fermés ou non? Pour Mikael Rizzo, boucher-commerçant à Venelles dans les Bouches-du-Rhône, le click & collect lui a sans conteste apporté de l’activité supplémentaire. Féru de numérique, ce commerçant s’est mis au click & collect grâce à l’appli Shapper dès fin 2019. Mais le premier confinement a fait office de déclencheur: « Les commandes sur l’application ont explosé entre les premières semaines de confinement et le mois de décembre », raconte-t-il. Et une partie du chiffre d’affaires supplémentaire généré a été conservé après la fin du premier confinement. « Pendant le confinement, nous étions à +25% de chiffre d’affaires et après, on a conservé +10% à +15% de chiffre d’affaires », indique-t-il. Si ce confinement a « accéléré » l’adoption de cette nouvelle pratique de son côté comme de celui de ses clients, il juge qu’allier « le digital au commerce physique est essentiel ».
[…]
Nicolas Sabourdy, restaurateur de « O’ Comptoir gourmand » près de d’Aix-en-Provence a lui aussi pu faire évoluer son activité grâce au digital. S’il utilisait déjà l’appli Shapper depuis deux ans pour pouvoir envoyer des notifications à ses habitués avec le menu du jour et leur permettre de réserver en ligne – »ce qui m’a permis d’augmenter de 30% à 40% l’affluence », le digital lui a permis de développer la vente à emporter pendant le confinement: « ça m’a donné un coup de pouce et cela a permis de limiter les pots cassés ».