SHAPPER la solution numérique pour optimiser le « Click and Collect »

Ville intelligente, le Magazine de la Smart City, de l’écosystème numérique et de la e-santé, vous explique à travers l’exemple d’un de nos clients comment la solution SHAPPER permet de continuer les activités pendant le confinement. En effet grâce à un large panel fonctionnel, Shapper permet un déploiement rapide sur les stores, d’une application mobile complète permettant de créer votre propre boutique et favoriser le click and collect.

Pour découvrir cet article, voici le lien pour y accéder : Cliquer ici  📱
Bonne lecture !

SHAPPER DE SYNERTIC, UNE SOLUTION ADAPTABLE, FACILE À METTRE EN PLACE

Mais tous les commerçants ne peuvent pas vendre leurs produits en ligne. Imaginez envoyer un steak par la poste… Le service « Click and Collect », permet au commerçant de proposer ses produits et services en ligne et au client de réserver, venir chercher à l’entrée de la boutique, en respectant les règles sanitaires en vigueur, et de régler sur place. Intéressant pour les allergiques au paiement en ligne. D’autant que ce service peut s’étendre à tous les commerçants, même s’il nécessite un peu de technique.

Synertic, société de service digital, basée à Meyreuil (Bouches-du-Rhône), qui développe des applications pour téléphone intelligents, tablettes et ordinateurs à bien compris l’utilité de cette nouvelle forme de commerce et son application dénommée « Shapper  », (du mot anglais shape : forme) est facile à maitriser, même par des personnes peu habituées à ce genre de service.

« Depuis le premier confinement, nous étions sollicités par des petites structures qui n’avaient pas le budget pour financer de grosses applications », explique Bruno Doucende CEO de Synertic. « Nous avons pris le meilleur de ce que nous faisions et nous l’avons compilé dans une application totalement adaptable en fonction des besoins du commerçants ».

Synertic, a mis à notre disposition un espace pour tester la mise en forme d’une application, et un développeur avec lequel nous avons fait le tour de la question en moins d’une heure. Preuve que l’outil est simple à utiliser. Pas de difficulté pour concevoir rapidement une application stable en quelques clics, qui permet de faire de la vente en ligne. Même les personnes qui n’ont jamais conçu un site web peuvent s’y mettre. Elles peuvent ainsi concevoir leur présentation de produit et gérer les commandes selon le principe du Click and Collect.

Conçu et hébergé en France « Shapper » « est amélioré sans cesse en fonction de ce que nous faisons pour des applications plus importantes », poursuit Bruno Doucende. « Il correspond tout à fait au système click and Collect » adopté par de plus en plus de commerçants ». Le service coûte, suivant les modules mis en place (de la simple présentation à la boutique en ligne), de 50 à 150 euros par mois, avec en plus des frais de formation et d’inscription sur les stores qui se chiffres de 750 à 1490 euros, selon les besoins du client. Un tarif abordable qui doit permettre aux commerçants de pouvoir s’en sortir malgré la crise sanitaire. « Le plus important c’est de vouloir s’y mettre », confirme Mickael Rizzo, (voir vidéo ci-après) un boucher de la région d’Aix en Provence qui a adopté Shapper et même contribué à son amélioration, depuis le premier confinement.